Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Permaculture en avril : on fait quoi au potager ? Nos conseils

Permaculture en avril : on fait quoi au potager ? Nos conseils

Le 14 avril 2022
Permaculture en avril : on fait quoi au potager ? Nos conseils
Semis, plantations, prairie fleurie et conseils d’entretien : tout pour réussir votre potager permaculture en avril !


Semis, plantations, prairie fleuries et conseils d’entretien des parcelles : on fait quoi au milieu du printemps ? Débutants en jardinage et adeptes à la main verte : c’est maintenant qu’on prépare les récoltes pour cet été. Dans cet article, on vous donne tout pour réussir votre potager permaculture en avril !

 

Les semis d’avril à faire en intérieur

En avril, ne te découvre pas d’un fil. Ce célèbre proverbe nous rappelle que les nuits fraiches sont encore d’actualité… Ne prenons donc pas le risque de sortir trop tôt les graines fragiles ! 

Au printemps, semez en intérieur ou sous serre…

  • Courges et courgettes.
  • Pastèques.
  • Melons.
  • Maïs.
  • Tournesol.
  • Capucines.
  • Basilic.

Il est toujours temps de semer les légumes de mars et des mois précédents. 

  • Laitue.
  • Poireau.
  • Artichaut.
  • Fenouil.
  • Tomate.
  • Piment et poivron.
  • Aubergine.
  • Potiron.
  • Concombre.


Comme toujours, choisissez les graines de vos légumes préférés… Et pensez au climat local ! Dans les Hauts-de-France, vous risquez d’avoir plus de difficulté à faire pousser les melons et pastèques, par exemple. 

 

Vous voulez un mémo des semis et des conseils permaculture d’avril par e-mail ? Inscrivez-vous à notre newsletter !


Les plantations printanières en extérieur

 

Les graines à semer en pleine terre

Vous pouvez semer en pleine terre les graines moins gélives. Cependant, offrez-leur une couverture contre le froid : un paillage épais ou un voilage pour la nuit.


Au programme…

  • Haricots.
  • Laitues.
  • Radis.
  • Carottes.
  • Poireaux.
  • Betteraves.
  • Blettes.
  • Épinards.
  • Pommes de terre.

 

Avril : le mois idéal pour semer les légumineuses !

En avril, en permaculture, on commence à semer les haricots ! C’est délicieux dans les plats, très recommandé pour une santé de fer… Mais pas seulement.

Les légumineuses sont également extrêmement bénéfiques au potager. Haricots, fèves ou encore pois sont faciles à cultiver et permettent d’avoir un sol riche et équilibré. En effet, les racines des légumineuses abritent des bactéries très particulières. Ces ouvrières du sol fixent l’azote de l’air dans le sol. Progressivement, l’azote se propage dans le sol et les autres légumes du potager en bénéficient. 

C'est une des clés d’un potager productif, sans produits chimiques ! 

Ça tombe bien : en avril, vous pouvez semer simplement les haricots et fèves en pleine terre. 

 

Le conseil permaculture en avril : installer une prairie fleurie !

Il n’y a pas que les légumes qu’on plante, en avril. Mais aussi… Les fleurs ! 

 

Pourquoi planter des fleurs mellifères au potager ?

Les plantes mellifères sont les fleurs, arbres et autres végétaux que les insectes pollinisateurs butinent pour se nourrir… Et produire du miel.

Ces plantes sont essentielles au potager, pour plusieurs raisons.

  • Vous contribuez à la survie de nombreux insectes pollinisateurs. En effet, votre prairie fleurie sera une réelle oasis nutritive au cœur de la vie. 
  • Vous favorisez la pollinisation de vos propres plants. En effet, attirées par les fleurs, les abeilles, bourdons et autres insectes passeront aussi sur vos tomates et légumes fruits ! La récolte en sera plus abondante et commencera plus tôt. 

Vous voulez abriter une riche biodiversité ? Prévoyez des plantes mellifères tout au long de l’année et des abris pour les insectes.


Comment créer une prairie pour les insectes pollinisateurs ? 

Vous verrez : c'est très facile !

  • Choisissez une parcelle pour les pollinisateurs sauvages. Sélectionnez un espace ensoleillé de votre jardin : certains pollinisateurs aiment la chaleur, de même que les plantes, leurs mets favoris. 
  • Délimitez de façon harmonieuse l'emplacement : de belles pierres, des tuiles rouges, de l’ardoise ou encore du bois. 
  • Décapez le gazon à l'aide d'une bêche : il s’agit de retirer seulement la couche superficielle. Emportez le moins possible de terre, pleine de vers et animaux microscopiques.
  • Décompactez le sol à l'aide d'une fourche bêche. Surtout, ne retournez pas la terre. Vous préserverez ainsi les microorganismes du sol, essentiels à la survie des plantes.
  • Ratissez et affinez votre terre : les graines s’implanteront plus facilement dans un sol fin et meuble. 
  • Semez à la volée un mélange de fleurs spécial pollinisateurs : au printemps, les phacélies, résédas, bourraches, gaillardes, lupins, chrysanthème…
  • Arrosez le tout en fine pluie.
  • Et attendez que votre prairie colorée jaillisse de terre ! 

 

Le gazon, on en fait quoi ?

Conservez précieusement la couche de gazon retirée. Vous pouvez la placer sur une parcelle de potager avant de semer, pour ajouter de la matière organique. 

  • Commencez par étaler des copeaux de bois et de l’herbe tondue.
  • Recouvrez avec les mottes, pelouse vers le bas. 
  • Mettez une couche de 5 à 10 cm de compost.
  • Paillez, arrosez… Et laisser le sol s’enrichir, avant d’y replanter vos premiers semis le mois prochain.

 

Voilà, vous savez maintenant comment réussir le mois d’avril au potager permaculture ! Ne prenez pas de retard : avec le retour du soleil, vous aurez de plus en plus de jardinage… Alors, commencez maintenant ! Et, pour ne manquer aucun conseil : inscrivez-vous à notre newsletter. Vous recevrez, chaque mois, nos conseils permacoles et les semis du moment. On s’y retrouve ?