Vous êtes ici : Accueil > Articles > Le Potager Permaculture en Décembre : 3 actions

Le Potager Permaculture en Décembre : 3 actions

Le 01 décembre 2022
Le Potager Permaculture en Décembre : 3 actions
Que faire en décembre au potager permaculture ? Quels légumes peut-on planter en hiver ? Comment préparer la prochaine saison ? Nos réponses !

Que faire en décembre au potager permaculture ? Quels légumes peut-on planter en hiver ? Comment préparer la prochaine saison ? On vous dévoile les 3 actions clés du mois, pas à pas. On vous rassure : vous pouvez travailler sur votre jardin… Tout en restant bien au chaud, un plaid sur les jambes et une tisane à la main ! Décembre, c’est le bon moment pour préparer, planifier, organiser... Que votre potager existe, ou que vous vouliez le créer ! Sans plus attendre, plongeons dans le potager hivernal

 

Préparer l’année prochaine au jardin : l’hiver est calme, profitez-en !

En décembre, et jusqu’en février : la nature est au repos. Il y a moins d’entretien et de plantations en extérieur… Mais pas moins d’actions de jardinage !

 

Choisir ses légumes à planter

 

Quelques critères pour bien choisir les légumes à ajouter dans votre potager l'an prochain...

  • Des fruits & légumes que vous appréciez.
    Choisissez en priorité les légumes que vous consommez le plus. Expérimentez-en d'autres en plus petite quantité pour vous faire un avis. 
  • Des plantes adaptées au climat.
    Par exemple, si vous habitez dans le nord de la France, cultivez peu de poivrons ou aubergines. Autre exemple, si vous avez une terre très argileuse, ne misez pas sur les carottes.
  • Des légumes correspondant à vos objectifs.
    Vous espérez des économies financières ? Plantez en priorité ce qui vaut cher au kilo, comme les tomates ou les fruits rouges par exemple.
    Vous attendez du goût en priorité ? Choisissez des variétés originales, trop fragiles pour être trouvées dans le commerce : tomates anciennes, fleurs comestibles, etc.
    Vous visez l’autonomie alimentaire ? Tournez-vous vers des légumes demandant peu d’entretien, pour cultiver sur des plus grandes surfaces, et bien nourrissants : les pommes de terre et autres tubercules de potagers permanents par exemple ! 
  • Des végétaux variés.
    Créez dès maintenant des cultures diversifiées : légumes racines, légumes fruits, légumineuses, légumes feuilles, fleurs et aromates.

 

=> Ça y est, vous avez choisi vos futures plantations ? Alors, procurez-vous dès maintenant des graines biologiques et reproductibles

 

Dessiner son plan de potager, pas à pas

 

Capitaine, vous me recevez ? Quel est le plan… De culture ?

Bon, blague à part ! La fin d’année est parfaite pour créer votre plan de culture. C’est un indispensable pour…

  • Gagner en sérénité : vous savez quoi planter, et où !
  • Vous faire aider : vous pouvez impliquer le reste de la famille, qui saura aussi quoi planter et où ????.
  • Optimiser vos récoltes : grâce à des associations de légumes judicieuses et denses.
  • Anticiper : dès maintenant, vous pouvez acheter des outils manquants, des matériaux pour les bordures ou encore des graines… Sans acheter tout et n’importe quoi (qui restera inutilisé dans votre cabanon).

Profitez de l’atmosphère optimiste et des bonnes résolutions pour rêver de votre potager idéal ! 

Les objectifs ? Identifier les zones thématiques, concevoir vos associations de légumes, choisir quoi planter et où.

Aller, on y va, pas à pas… C’est parti !

 

  1. Schématisez votre potager naturel. 

Deux méthodes s'offrent à vous : Dessiner votre plan en reprenant la forme de votre potager, à la main ou sur ordinateur.
OU créer un tableur afin de représenter votre potager de façon approximative, mais plus facile à travailler.

plan-de-potager-exemple.png

Papier ou ordinateur : choisissez ce qui est le plus confortable et intuitif pour vous. Le potager doit être un plaisir, pas une prise de tête !

 

2. Divisez vos potagers dans le sens de la longueur, afin de faire 3 à 5 rangs de légumes différents.

3. Représentez les zones ensoleillées et ombragées au mois de juin - juillet.

4. Placez en premier vos légumes fruits et fleur (tomates, courges, chou-fleur, brocoli, etc.) en fonction de leurs besoins en lumière et en eau.

5. Placez ensuite vos autres légumes, en fonctions de leurs besoins en lumière et de leurs affinités avec les légumes fruits (associations de légumes). À noter : constituez des potagers les plus diversifiés possibles !

 

=> On vous explique plus en détail comment créer VOS propres associations de légumes dans la formation “Les Clés du Potager Naturel”. 


Bravo, vous avez votre plan de potager pour l’été ! 

L’étape suivante ? Représentez l’évolution de vos cultures dans le temps… Avec les semis, plantations et récoltes.

  • Pour ça, copiez votre plan : un pour chaque mois de l’année.
  • En partant du mois de janvier, représentez les légumes semés, repiqués et plantés à chaque période.


Voilà ! Chaque mois, vous saurez quoi planter, et où. 

 

Se former au potager naturel : l’hiver, c'est le moment idéal

 

La période de ralentissement hivernal est un excellent moment pour… Apprendre. 

C’est maintenant que vous devez faire vos recherches, découvrir les principes de permaculture et noter les techniques que vous souhaitez expérimenter. Dès mars : entre les semis, le désherbage, l’entretien des jeunes pousses… Tout arrive d’un coup, et c’est vite la panique ! 

Notre conseil : formez-vous maintenant, sereinement, bien au chaud… Pour être prêt.e au printemps ! 

formation-potager-permaculture.png

Remettre de l’ordre dans votre potager en permaculture

 

Le jardin est au repos, les plantes sauvages hibernent, pas de désherbage en vue...

Pourquoi ne pas en profiter pour donner un coup de beau à votre jardin ?

  • Pour délimiter des chemins naturels et agréables, vous pouvez placer un géotextile, du géochanvre (ou même du carton). Ensuite, il suffit de déposer des copeaux de bois (ou BRF) par-dessus. Cette zone sera naturellement désherbée, vous pourrez vous déplacer facilement… Tout en prenant soin de la microfaune du sol ! 
  • Dans vos différents massifs (haies, aromatiques, vivaces, etc.), c'est le bon moment pour ajouter du paillage en grande quantité. Résultat : moins d’entretien l’année prochaine et un sol de meilleure qualité. Facile, quand on s’y prend à temps ! Notre astuce : utilisez les feuilles mortes (sauf pin, noyer et peuplier noir).
  • Taillez vos arbres fruitiers : taille de soin, taille esthétique et taille fonctionnelle.

 

Mettre en terre : les plantations de décembre au potager 

 

Attention aux coups de froid !

 

Vous prévoyez de planter en décembre ? Voilà quelques précautions pour protéger vos cultures du gel.

  • Recouvrir votre sol d’une épaisse couche de paillage. Ça permet de stabiliser la température. 
  • Bien tasser la terre et arroser généreusement autour de vos nouvelles plantations ou semis. C’est indispensable, même en hiver, pour retirer les bulles d’air.
  • Protéger vos plantations d’un voile d’hivernage, et rentrer les végétaux gélifs (qui craignent le gel).

 

Planter des arbres en hiver

 

Vous le savez certainement : l’hiver est la saison parfaite pour planter vos arbres et arbustes.

  • Arbres fruitiers : pêchers, pommiers, poiriers, pruniers, etc. Et autres essences comestibles : érable champêtre, cornouiller, sureau noir, arbousier, etc.
  • Arbustes fruitiers : framboisier, groseillier, cassissier, murier, etc. Ces variétés aiment généralement le soleil ! 
  • Plantes grimpantes : dans les variétés comestibles, on citera la vigne, houblon, actinidia (arbre à kiwi), passiflore, etc. 

 

???? On vous explique pas à pas comment planter un arbre dans notre article de novembre. Toujours d’actualité, et jusqu’en février ! 

 

Les légumes à mettre en terre en décembre

 

Il faut l’avouer : décembre n’est pas une saison de grande plantation ! (Hormis pour les arbres et plantes ligneuses, vous l’avez compris). Entre le froid et le gel, rares sont les plantes qui se plaisent et germent en cette saison. 


Et pourtant ! C’est le moment de…

  • Repiquer les choux cabus et brocolis d’hiver. 
  • Planter les caïeux d’échalotes grises et ail, en pleine terre.
  • Repiquer les racines de chicorée sous terre et à l'abri de la lumière, pour produire vos propres endives (chicons). L’idéal, c’est dans la cave !

 


Vous savez maintenant comment continuer (ou démarrer) votre projet de potager en décembre. Entretien et plantation, mais surtout : préparation, pour l’année prochaine ! L’hiver, c’est la meilleure période pour se former au potager. Vous avez tout le temps de regarder des vidéos, vous entrainer à créer vos propres associations de légumes et rêver de votre projet idéal. Ça vous tente ? Découvrez notre formation en ligne. Pssst… Pour la fin d’année, on vous réserve toujours une offre spéciale… Profitez-en !


Les clés du potager naturel : formation pas à pas

Prêt.e pour la transition

Contactez-nous, présentez-nous votre projet, essaimons ensemble la permaculture.

Réussissez votre potager en permaculture, mois après mois grâce à notre newsletter !

Soyez prêt pour la transition vers la permaculture